/, Articles conseils/Réussir vos accueils sécurité

Réussir vos accueils sécurité

L’accueil sécurité est la première image que vous donnez à votre salarié concernant la place de la prévention dans votre entreprise. C’est la première pierre de la construction d’une culture sécurité solide.

Par conséquent, plus ce moment est positif et professionnel, plus votre salarié accordera de la valeur à la sécurité.

Il est important également de lui apporter les éléments essentiels afin qu’il mémorise les règles de sécurité de l’entreprise qu’il rejoint.

Nous constatons que les accueils sécurité, sont généralement comme ceci :

–         Un PowerPoint avec beaucoup de pages, peu d’illustrations et beaucoup de texte.
–         Un mode de communication descendant : le nouvel entrant, assis, écoute le préventeur ou le manager s’exprimer. Il est passif.
–         Beaucoup de phrases avec « il faut », « il ne faut pas », « attention », « danger », « règles », « procédures » dans les messages transmis lors de cette session.
–         Peu d’adaptation au profil de chaque nouvel arrivant : métier, expérience…

Nous partageons avec vous quatre conseils pour réussir vos accueils sécurité.

Conseil n°1 : équilibrer information et participation

Nous conseillons de construire des accueils sécurité en deux temps.

Dans un premier temps : faire réfléchir et faire parler votre nouvel entrant. La plupart des accueils commencent par une délivrance d’informations. Pourtant, la plupart de ces informations sont des conseils prévention que le nouvel entrant connaît, en fait, déjà.

Même les plus jeunes sont en mesure de trouver la plupart de ces conseils car, en prévention, les règles relèvent souvent du bon sens.

Ce moment vous permet immédiatement d’évaluer le niveau de sécurité de ces nouveaux salariés et de vous adapter. Dans un deuxième temps durant lequel vous pourrez apporter des éléments de contenus : les fondamentaux, les règles d’or, les informations générales du site, etc. Le nouvel entrant retrouvera dans ces éléments ce qu’il a lui-même en partie trouvé.
C’est l’équilibre entre le descendant et le participatif, entre le temps 1 et le temps 2 qui va  générer l’attention du salarié et lui donner envie d’intégrer ces consignes de sécurité. En général, la première partie est absente des accueils sécurité ou se résume à un quiz.

De nombreux accueils sont finalement des moments de transmission d’informations, de règles où le nouvel entrant est passif ; il écoute une personne ou un outil lui parler, lui montrer, lui apprendre.

Conseil n°2 : utiliser des éléments visuels

Vidéo, motion design, illustrations, photo : c’est cette diversité de visuels et d’outils de communication qui va permettre au salarié de prendre du plaisir lors de son accueil et qui va favoriser la mémorisation des messages.

Les supports utilisés en général sont riches en texte et pauvres en visuel. Ils ne sont pas assez attractifs.

L’idéal est de réaliser des supports sur-mesure pour que le salarié puisse s’identifier et voir que l’entreprise investit en prévention, ce qui montre aussi son implication. Mais il existe également des vidéos type Napo ou des visuels réalisés et partagés par d’autres préventeurs.

Conseil n°3 : impliquer le management et passer de l’accueil et l’intégration

L’accueil sécurité initial est souvent réalisé par un préventeur. L’implication managériale est pourtant fondamentale pour permettre de ne pas dissocier les apports prévention et les apports métiers. Les accueils se complètent aussi : un accueil initial puis un accueil sécurité au poste. On constate souvent que l’accueil initial est plus long que l’accueil au poste qui se résume à quelques consignes rapides.

Impliquer les managers dans la durée, avec des outils adaptés, permet de réduire efficacement les accidents des nouveaux entrants.

L’accueil par le manager et la place que la sécurité va prendre dans cette relation dès les premiers jours, les premières semaines, va conditionner votre salarié à de nouveaux codes, à une nouvelle exigence.

C’est pourquoi il est important de se poser la question de l’accompagnement des managers autour de l’accueil sécurité. Comment abordent-ils ces moments, sont-ils guidés par des outils, sont-ils dans une approche participative et de réflexion ?

Conseil n°4 : réaliser un accueil adapté aux métiers immédiatement à l’arrivée

Les nouveaux entrants doivent bénéficier de leur accueil avant de travailler. Or, dans de nombreux cas, ils ne suivent leur session d’accueil que plusieurs jours, plusieurs semaines plus tard. L’entreprise ne satisfait alors pas à une obligation légale et prend des risques de voir un nouvel embauché se blesser.

Grâce à des plateformes d’accueil, comme par exemple Prévenline®, vous pourrez apporter un contenu adapté à tout moment, sur chaque site et avec des contenus adaptés à chaque métier. La traçabilité est nominative, évaluée et fiable. Si le nouvel entrant ne répond pas bien aux questions, il peut être détecté.

Cet outil ne remplace assurément pas l’accueil réalisé par le management mais peut soulager efficacement le préventeur tout en étant en règles immédiatement.

ASTUCES

Voici quelques astuces que Graphito utilise pour équilibrer le temps de l’information et le temps d’échange.

Astuce 1 :

Inclure dans votre présentation des temps de questionnement comme :

– Qu’est-ce que la prévention évoque pour vous?
– Dans votre futur poste, quels sont les principaux risques?
– Quels risques cette entreprise génère-t-elle?
– Que faisiez-vous dans votre précédente entreprise lorsque vous détectiez un risque?

Astuce 2 :

En fin de session, utilisez une chasse aux risques avec des magnets, animez debout autour d’une affiche en grand format. Cela permettra aux nouveaux entrants de devenir véritablement acteurs de l’accueil sécurité. Vous pourrez également analyser la sensibilité prévention des nouveaux collaborateurs.
Grâce à ces astuces, finis les syndromes de l’ennui ou l’endormissement.

LE POINT DE VUE D’UNE SOCIÉTÉ

« NOUS AVIONS BESOIN D’UN OUTIL FIABLE, RAPIDE ET LUDIQUE »

«  L’accueil sécurité est une étape importante au sein du Groupe Institut de Soudure, elle est même primordiale. Nos nouveaux employés doivent être opérationnels dans un délai relativement court sans négliger leur formation sécurité, afin de pouvoir réaliser les prestations en sûreté.

Pendant longtemps, nous avons rencontré les mêmes écueils : les correspondants QHSE utilisaient une présentation PowerPoint® longue contenant une énorme quantité d’informations. Nous ne pouvions réellement évaluer la compréhension, l’assimilation partielle ou complète du message, ni même le niveau de la culture sécurité de nos collaborateurs.

Nous avons alors recherché une solution permettant de transmettre les informations sécurité de manière ludique, rapide et efficace. Un moyen capable d’harmoniser la culture sécurité de nos salariés, nouveaux arrivants comme initiés.

Avec la plateforme en ligne PREVENLINE®, nous pouvons évaluer et enrichir la culture sécurité de chaque collaborateur. C’est un outil simple d’utilisation et accessible à tous. Les modules d’apprentissages variés ont séduits nos salariés grâce à leurs côtés ludiques et interactifs.

Une grande force de cet outil : son adaptabilité. Par exemple nous avons mis en place deux parcours d’accueil : le premier destiné à nos collaborateurs administratifs et le second pour le personnel opérationnel. Chaque circuit comprenant différents modules (vidéos, quizz, etc.) est personnalisé en fonction du profil du collaborateur.

L’utilisation du numérique dans l’accueil sécurité nous a permis d’avoir une meilleure traçabilité de ces derniers. Les correspondants QHSE peuvent connaître les forces et les faiblesses de tous les nouveaux collaborateurs.

Suite aux retours positifs des correspondants QHSE, nous souhaitons développer la stratégie d’accueil sécurité via la plateforme PREVENLINE® auprès de l’ensemble des collaborateurs francophones du groupe à travers le monde. »

Philippe Ruel, Directeur Support métiers & QHSE du Groupe Institut de Soudure

2018-10-10T16:42:07+00:00